Les résidences "Vivons le théâtre"

Présentation des résidences

Résidence Conduite Intérieure


Lorsque débute une résidence, elle a déjà une longue histoire tissée de multiples allées et venues avec les organisateurs. Le spectateur est assis au cœur du dispositif scénique et chacun peut avoir accès au théâtre grâce à des installations adaptables à tout lieu d'accueil, du plus petit au plus "rustique". La représentation n’est pas le seul moment propice à la rencontre. Nous aimons inventer avec ceux qui nous invitent à d’autres instants consacrés au partage, à l’échange, au projet, à l’utopie...

Théâtre itinérant
En 2002, équipés d'un chapiteau d'extérieur, nous nous sommes donné pour mission d'amener le théâtre là où on le rencontre le moins afin de donner toute sa place à un théâtre de qualité dans les territoires, urbains ou ruraux, en marge des circuits habituels de diffusion ou dépourvus d'équipement. Résidence Conduite Intérieure
Nous construisons avec les organisateurs une action artistique de proximité conviviale, ouverte et dynamique dont le contenu et la durée sont élaborés sur mesure avec les intéressés. L’implantation du chapiteau représente le point d’ancrage de la résidence, duquel nous nous éloignons parfois pour aller jouer les spectacles dans des lieux improbables et inattendus : granges, remises… que nous équipons pour le temps de la représentation.
Pour nous le théâtre ne se limite pas à la représentation. Nous mettons également nos moyens à disposition pour accueillir d'autres manifestations que celles de la compagnie. Créer du lien, susciter des rencontres, des échanges, autour du théâtre sous toutes ses formes : voilà l'objectif qui nous tient à cœur. Aussi, en parallèle à nos spectacles, nous proposons régulièrement des projets mêlant amateurs et professionnels.

Descriptif des résidences
- Durée variable, entre une semaine et deux mois
- Installation du chapiteau et présentation publique de la résidence
- Diffusion sous chapiteau des spectacles de Conduite Intérieure et autres compagnies invitées
- Stage de formation en direction des amateurs (2 à 3 semaines) avec présentation publique
- Stage de théâtre pour enfants (1 semaine)
- Rayonnement et diffusion des spectacles dans les communes plus lointaines du territoire concerné
- Possibilité d’accompagner des réalisations de compagnies locales (à prévoir en amont)
- Apéros-rencontres, repas de village...

Partenaires
La Compagnie Conduite Intérieure bénéficie d'une convention d'action territoriale avec la Préfecture du Languedoc-Roussillon - Direction Régionale des Affaires Culturelles et Conseil Général du Gard.
Elle est également subventionnée par le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon et la Ville de Nîmes. Elle bénéficie au titre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale - C.U.C.S., du soutien de la Préfecture du Gard, du Conseil Général du Gard et de l' A.C.S.E.

Les résidences sous chapiteau

Vivons le théâtre en Petite Camargue

Résidence de diffusion de théâtre itinérant
Implantation du chapiteau à Saint-Laurent d'Aigouze

Avec le soutien du Conseil Général du Gard
Résidence Conduite Intérieure Né du partenariat ébauché dès 2003 entre la compagnie amateur de la Nouvelle Cigale et Conduite Intérieure, le projet " Vivons le théâtre en Petite Camargue" est avant tout une proposition de rencontre théâtrale. Une rencontre plurielle axée sur la diffusion d'auteurs contemporains mais aussi une rencontre entre individus, comédiens professionnels et amateurs, lors d'ateliers de formation qui déboucheront sur une création en fin de résidence.
Le chapiteau étant implanté sur la commune de Saint-Laurent d'Aigouze, la Compagnie propose un chantier de création pour les pratiques amateurs avec présentation au public en fin de travail et la diffusion des spectacles au répertoire, ainsi que les créations de la Cie qui accueille, la Nouvelle Cigale, et de celles invitées par celle-ci à cette occasion. http://nouvellecigale.free.fr



Vivons le théâtre en Corbières-Minervois

Résidence de diffusion de théâtre itinérant
Implantation du chapiteau à Villerouge-Termenès

Avec l’aide du Conseil Général de l’Aude et de la Région Languedoc-Roussillon

Le projet de "Vivons le Théâtre en Corbières Minervois", a été initié en 2002 par la troupe locale d'amateurs Tric O Trac et la Compagnie Théâtrale Conduite Intérieure en partenariat avec l'ADHCo (Centre social intercommunal Rural). L'ensemble des partenaires s’est engagé à faire de cette aventure humaine et artistique une expérience ancrée sur le territoire, qui se développe dans le temps.
Reconduit d'année en année, cet événement est devenu au fil du temps et des efforts, un espace de rencontres privilégié entre habitants, comédiens professionnels ou amateurs, acteurs locaux et politiques, tous prêts à s'investir, se fédérer et donner un sens commun à ce projet.
Résidence Conduite Intérieure L’action est répartie sur tout le canton de Mouthoumet et au-delà. En se concentrant sur ce bassin de vie, nous pouvons, avec l’ensemble des moyens humains, techniques et financiers que nous rassemblons, faire de Vivons le théâtre en Corbières un à deux mois de rencontres artistiques et humaines denses et festives. C’est cette image que nous souhaitons afficher afin que Vivons le Théâtre en Corbières Minervois s’ouvre non seulement aux habitants du canton mais également à ceux du Pays Corbières-Minervois et au-delà encore et qu’elle suscite l’envie de découvrir la dynamique théâtrale qui anime ce territoire.
Vivons le Théâtre en Corbières Minervois essaie de défendre cette idée que la culture ici n’est pas le fait isolé de tel ou tel mais s’inscrit dans une démarche solidaire qui permet de réaliser de grandes choses. Chaque commune accueillante participe à l’ensemble de la manifestation, devenant partenaire d’une action culturelle globale au niveau du Canton.
Il en découle une véritable réflexion partenariale autour de la place et du rôle de l’art dans le territoire. Une autre notion importante de Vivons le Théâtre en Corbières est celle d’un théâtre de proximité. La Compagnie Conduite Intérieure s'attache particulièrement à la notion de parcours, un parcours qui mène le spectateur de village en village. Ce principe a pour objectif de proposer aux spectateurs une itinérance qui le place en situation de rencontres et de partage avant, pendant et après le jeu.

Autres exemples de résidences et actions artistiques

Résidence au théâtre Christian Ligier de Nîmes

Depuis quelques années, la ville de Nîmes a ouvert les portes de son théâtre à la compagnie pour une résidence "Carte Blanche". Une belle initiative qui tend à démontrer le désir de la commune de voir un théâtre itinérant se produire dans le centre de la cité. Installée de façon inopinée dans un théâtre à l'italienne, Conduite Intérieure va adapter ses formes originales à la scène frontale de ce bel équipement: Nous avons pu y donner des représentations de "Train de nuit pour Bolina" de Nilo Cruz, "Alice pour le moment" de Sylvain Levey, "Lola le monde" de Christian Chessa, ainsi que des spectacles créés avec des enfants du Chemin Bas d’Avignon, élèves de l’école Georges Bruguier qui ont manifesté leur désir d’approfondir les expériences théâtrales de « La semaine sans cartable » en suivant un cours régulièrement au Théâtre 32. Ainsi ces jeunes on eu l’occasion de montrer au public nîmois leur travail sur deux spectacles : "L’hirondelle" d’après une pièce de Henning Mankel et une adaptation de "Pacamambo" de Wajdi Mouawad.

Résidence dans le quartier La Source à Lézignan

En partenariat avec Habitat Audois et la ville de Lézignan est né le projet d'adapter avec les habitants de la cité La Source le film de Jacques Prévert "LE ROI ET L'OISEAU". Le résultat d'aujourd'hui tourne autour d'un roman photo.
Prétexte à projeter sur les murs de la cité les scènes jouées par les enfants.


  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo
  • Roman Photo

Résidence artistique du Chemin-Bas-d'Avignon à Nîmes

Quartier du Chemin Bas d’Avignon
Une action financée par le Contrat de Ville avec le soutien de la Préfecture du Languedoc-Roussillon, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Languedoc-Roussillon, du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, du Conseil Général du Gard, de la Ville de Nîmes et de L’ACSE.
Installés à Nîmes, nous avons conçu en 1995 un chapiteau d'intérieur sans point d'accroche permettant de jouer dans des lieux à l'esthétique improbable. Résidence Conduite Intérieure En 1998, la compagnie a été missionnée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, le Conseil Général du Gard, la Ville de Nîmes pour une action artistique d'envergure dans un quartier sensible de Nîmes : le quartier du Chemin Bas d'Avignon où nous avons ouvert un théâtre de poche - le Théâtre 32 - dans un appartement d’une barre HLM et où nous menons de nombreuses actions artistiques avec les associations et les écoles.
Durant toutes ces années, nous avons présenté nombre de créations cherchant à chaque fois à transformer un espace si petit qu'il a pu apparaître à certains comme improbable pour le théâtre. Nous avons montré qu'il était tout à fait possible de faire du théâtre dans des lieux aussi exigus. Même plus, l'expérience du Théâtre 32 nous a permis d'acquérir un savoir-faire qui nous permet aujourd'hui de présenter nos spectacles dans quasiment n'importe quel espace non équipé.



Théâtre 32 - Créations

Une suite originale de créations a lieu dans l’espace riche et habité du Théâtre 32, source originale de toutes nos recherches scénographiques et artistiques. Dans cet espace de 24 mètres carrés, nous entraînons nos acteurs à un jeu basé sur la proximité, le détail et le souffle de l’intériorité, de l’incarnation.
Ainsi, au travers de textes très différents, nous explorons entre autres thèmes, la poésie au théâtre avec « Doucement Electre » de l'islandais Hrafnhildur Hagalin, la réussite dans sa classe sociale avec « Mademoiselle Julie » de l'auteur suédois August Strindberg, la folie et la drogue avec « Les Quatre Jumelles » de Copi, ou encore le péché capital avec « Péchés Mortels » de Félix Mitterer... faisant suite à d'autres auteurs comme Sam Shepard, Michel Vinaver, Dario Fo, Stephen Berkoff...
Ces créations tournent ensuite au fil de nos résidences et viennent compléter le répertoire de la compagnie. L’équipe s’enrichit de nouveaux acteurs et nouvelles actrices, jeunes et enthousiastes issus des écoles de la Région, de Nîmes et de Montpellier.
Théâtre 32, 32 rue Félix Eboué, 30000 Nîmes, réservations 04 66 02 06 21



La semaine sans cartable à l’école Georges Bruguier

Par le biais d’interventions à l’année (jeux théâtraux et mises en jeu), les professionnels de la compagnie donnent des pistes de travail aux enfants à partir de textes existants qui ne sont a priori pas forcément destinés à "être joués". Des lectures, des jeux théâtraux et des improvisations sont proposés.
Chaque année une thématique est retenue. Les enseignants, l'équipe pédagogique de l'école et la Compagnie Conduite Intérieure choisissent de guider les élèves de leurs classes dans des univers aussi variés que les dieux ou démiurges de la mythologie, Jacques Prévert, le cinéma, le masque, les femmes artistes ou autres figures célèbres qui ont donné leur nom aux rues du quartier...
Résidence Conduite Intérieure Autour de ces écritures, cinq à six classes participant à "La semaine sans cartable", ont l'entière liberté de garder, de couper, ou encore de réécrire le texte. Bref, d'inventer leur mode d'expression. Les enfants apportent donc leur matériau textuel tel qu'ils ont choisi de l'élaborer, travail prolongé par la suite avec les enseignants. Ces textes serviront de base de travail pour les ateliers de « La semaine sans cartable".
La réalisation à l’issue de l’année est un stage pluridisciplinaire de deux semaines à plein temps, assuré par des intervenants qui sont tous des professionnels reconnus du spectacle. Ils ont pour mission de transmettre le goût, le plaisir mais aussi la méthode, l'exigence. Au travers du chant, de la danse, du masque, des accessoires, de la comédie, des costumes, de la mise en scène et du cirque, ce sont les arts du spectacle qui s'installent à l'école. Les enfants vont d'atelier en atelier, et créent avec leurs intervenants un spectacle qui mélange les disciplines. Une expérience du théâtre à la fois brève mais intense, ludique mais rigoureuse. Enfin, chaque classe présente un petit spectacle de vingt minutes environ et investit une des cinq ou six scènes, installées pour l'occasion à l'extérieur de l'école, dans le quartier. Les enfants se familiarisent ainsi avec l'espace, ses limites et le rapport au public.
Cette opération est soutenue par les écoles G. Bruguier et J. Moulin, le collège R. Rolland, l'association "Le Carrefour", la compagnie théâtrale Conduite Intérieure, Action 9, la Paroisse St Dominique, les étudiants de IRTS et les habitants du quartier.


  • 1/8 Semaine théâtre à l'école Georges Bruguier
  • 2/8 Semaine théâtre à l'école Georges Bruguier
  • 3/8 Semaine théâtre à l'école Georges Bruguier
  • 4/8 Semaine théâtre à l'école Georges Bruguier
  • 5/8 Semaine théâtre à l'école Georges Bruguier
  • 6/8 Semaine théâtre à l'école Georges Bruguier
  • 7/8 Semaine théâtre à l'école Georges Bruguier
  • 8/8 Semaine théâtre à l'école Georges Bruguier


Les Fêtes de Quartier

Fête du Printemps – Fête de la Musique
Le 21 juin 2004, était organisé pour la première fois, la Fête de la musique au Chemin Bas d'Avignon à l'initiative de l'association Le Carrefour avec la compagnie théâtrale Conduite Intérieure et entourées d'un collectif d'associations, le collège R. Rolland et les écoles J. Moulin et G. Bruguier du quartier du Chemin Bas d'Avignon. L'idée était de recréer une dynamique culturelle et de fédérer des rencontres au sein même du quartier en travaillant avec divers partenaires et en ouvrant l'événement à un large public.
Résidence Conduite Intérieure Devant l'engouement que suscite ce temps festif et persuadés de l'importance d'événements conviviaux et ouverts à tous sur le quartier du Chemin Bas d'Avignon, nous avons renouvelé d'année en année cette opération. Cet événement mobilise de nombreux acteurs locaux et participe à la mise en mouvement du quartier du Chemin Bas d'Avignon. La mutualisation des moyens et des énergies favorise un climat festif et convivial. Ensemble, associations, écoles, travailleurs sociaux, compagnie de théâtre et habitants du quartier posent un regard sensible sur leur quartier et invitent tous les talents du quartier et d'ailleurs pour une journée rythmée aux sons des fanfares. Avec les associations de quartier et notamment l'association Le Carrefour, nous continuons à accompagner des projets culturels qui rassemblent les acteurs locaux et les habitants du quartier. Nous animons également, à la demande des associations locales, des ateliers théâtre avec des jeunes en difficultés ou des mamans en alphabétisation.



La Compagnie Conduite Intérieure

Théâtre Itinérant

Compagnie Conduite Intérieure

Mentions légales

La Compagnie Conduite Intérieure bénéficie d'une convention d'action territoriale avec la Préfecture du Languedoc-Roussillon - Direction Régionale des Affaires Culturelles et Conseil Général du Gard.
Elle est également subventionnée par le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon et la Ville de Nîmes.
Elle bénéficie au titre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale - C.U.C.S., du soutien de la Préfecture du Gard, du Conseil Général du Gard et de l'A.C.S.E.


Logo drac-lr Logo région-lr Logo acsé Logo département gard Logo cucs Nîmes

COMPAGNIE CONDUITE INTERIEURE - THEATRE ITINERANT
32 rue Félix Eboué - 30000 Nîmes
Direction artistique Christian Chessa
Administration Richard Troisvallets
Tél. 04 66 74 38 46
Fax : 04 66 74 01 35
conduite.interieure@orange.fr

La Charte de Conduite Intérieure

Etre acteur, c'est vivre et incarner pour un nombre identifiable de personnes, une suite de situations et d'évènements, que l'on traverse muni de sa propre histoire, de sa propre intelligence et que l'on souhaite revivre devant ces mêmes personnes afin de partager avec elles le plaisir de l'émotion et les questionnements qui peuvent résulter de cette représentation. C'est en quelque sorte une commémoration.

Etre acteur à Conduite Intérieure, c'est se lancer dans cette grande mission en défendant le fait qu'il n'est pas question de former des spectateurs dans le sens de gens qui ne seraient capables ou gourmands que de voir et regarder, mais qu'il est question de redonner le théâtre à tous et de permettre à chacun de le pratiquer. La profession ne peut que progresser en accueillant ces nouveaux venus, surtout s'ils ont le cœur et la passion de partager les plaisirs qu'offre la pratique du théâtre et de progresser au contact de professionnels forts de leur expérience et de leur talent.
Se souvenir ensemble n'est pas le fait que de quelques élus mais c'est la vocation de tous. Il est possible ainsi de rendre collective cette éducation et de la répéter pour les générations futures.
Conduite Intérieure souhaite transmettre cet esprit le plus largement possible et particulièrement auprès des publics les moins bien pourvus en matière de théâtre : en zone rurale, dans les quartiers difficiles, auprès des populations les plus défavorisées… Pour mener à bien cette mission, toute l'équipe de Conduite Intérieure doit œuvrer collectivement et être prête à s'adapter aux conditions parfois délicates ou inédites qu'elle peut rencontrer : espaces non traditionnels, petits lieux, temps de travail réduit...
Cela nécessite des aptitudes dans le travail à la souplesse, la disponibilité, et l'invention ainsi qu'un réel goût pour le partage et la rencontre.

En conséquence, Conduite Intérieure accorde dans la mise en place de ses actions une place primordiale à l'ensemble des artistes engagés : écoute des aspirations et des propositions de chacun, rémunérations adaptées au travail demandé et toujours ajustées au maximum des possibilités de Conduite Intérieure, environnement de travail visant le meilleur confort possible et prenant en compte la réalité de chacun.


L’équipe et les compagnons de route

Une équipe de direction

Christian Chessa, metteur en scène, Charles George, administrateur et Alain Mueller, régisseur général, ouvrent la voie aux projets proposés par le directeur artistique de la compagnie, Christian Chessa.
Ces projets se réalisent avec la collaboration des comédiens formateurs, des artistes et techniciens réunis pour œuvrer ensemble avant, pendant et après l’objectif visé qui est celui de la représentation. La compagnie a plus de 23 ans d’existence au cours desquels elle a toujours misé sur la rencontre et l’expérience : la rencontre qui doit avoir lieu ou pas sur le plateau comme dans la vie ; l’expérience qui devient elle-même source de réflexion pour les créations à venir.
Cette équipe se mobilise en partageant les termes de la charte de Conduite Intérieure, que l’on soit comédien, musicien ou tout autre artiste. Il n’y aura pas « d’audition », il n’y aura pas d’engagement ou d’essai. Un jour une décision de réalisation « ensemble » se prendra et les deux partenaires se comporteront comme des associés tout au long de la création.


Les comédiens

Les comédiens qui sont distribués dans le répertoire de la Compagnie sont en priorité les comédiens formateurs qui interviennent dans le cadre de tous les ateliers théâtre : Philippe Béranger, Kader Roubahi, Marion Jouandon, Anne Césard, Valéria Emanuele, Vanessa Mattioli, et d’autres passés et à venir.
Ce sont eux qui ont la lourde charge d’assurer avec passion professionnalisme et rigueur, tous les ateliers et stages en direction des formations diplomantes, options facultatives dans les lycées, et l’enseignement obligatoire de la seconde à la terminale, avec un bac théâtre pour finalité, et toutes les aventures réunissant de nombreux participants lors de nos résidences « Vivons le théâtre ».


L’équipe de conception et de réalisation

Un scénographe François Tomsu, un éclairagiste Philippe Grosperrin, une costumière Alexandra Dibiaggio, historiens et archéologues, auxquels viennent s’ajouter les artistes de tous horizons : artificiers, paysagistes, tractoristes, serruriers, menuisiers, sans limites corporatistes…, Pablo Monsalve, Le Petit Chantier, Jean-Marc Druais, Malika Darif, cuisinière, qui suivent avec nous le chemin de l’invention, du partage et de l’errance, en toute subversion.


Les compagnons de route

Ceux que nous avons croisés tout au long des années passées, qui sont souvent des poètes du papier comme de la scène : Enzo Cormann, Ahmed Kalouaz, des poètes de la musique, Jean-Marc Padovani, Christian Gonzalès, Jean-Pierre Neel, Michel Munoz, Sophie Front, Florian Doidy, Philippe Servain, des poètes de l’espace et du mouvement, Zéline Zonzon, Charles Marty, Jean-Marc Andrieu, Patrick Métayer, Bernard Réavaille, Elza Briand costumière.
Cathy Bayle qui créa et dirigea la compagnie avec Christian Chessa.
Les comédiennes et comédiens, Luc, Kristine, Benoit, Hélène, Bella, Titou, Doumèe, Sylvia, Julien, Henri, Hélène, Laure, Michel, Yvon, Gilles, Bruno, Florence, Claude, Carlos, Frédéric, Corinne, qui ont fait par leur talent et leur travail la chair de la troupe, chacune et chacun à leur façon.
Et d’illustres, vrais et riches amateurs, les poètes du cœur, comme Hasna Loumani, Hocine Benaka, Pascale Seguin, Alain Jeanjean, Eline Dumartin, Alexandra Rouch, Roxane Mouret, Eric Andrieu, Walter Benazet, Olivier Urbe, Noëlle Di Santo, Annie Grezoux, Sophie Bonnet, Vanessa Mattioli, et les enfants des Hautes-Corbières, Valentin, Coline, Margaux, Emeline, Lise-Marie, Alexis, Adrien, Louis et Nathan, et tant d’autres que nous recroiserons certainement sur les scènes à venir...


Les moyens techniques

Lieux de représentations

Conduite Intérieure s'est dotée des structures nécessaires à tourner en tous lieux. Ainsi, nous disposons d'un chapiteau d'extérieur, d'un chapiteau d'intérieur et des éléments nécessaires pour équiper n'importe quel lieu. De plus, nous sommes totalement autonomes pour tout ce qui concerne l'équipement scénique (son, lumière).
Les spectacles proposés sont donc conçus pour s'adapter dans les meilleures conditions techniques et artistiques à ces dispositifs, du plus grand au plus petit.


Le chapiteau extérieur

Le chapiteau est constitué d'une structure octogonale de 15m de diamètre sans mât central avec un plancher bois sur la totalité de la surface. La toile est rouge à l'extérieur, bleu nuit à l'intérieur.
Sa hauteur au faîtage est de 6.50m. La fixation au sol s'effectue par piquets.

Associé à ce chapiteau, viennent se greffer 2 petits modules de 5m x 5m disposant du même plancher. Suivant les besoins, ils peuvent faire office d'accueil du public, de loge ou de local technique.
L'ensemble de ce matériel est conforme à la réglementation ERP en vigueur.

L'implantation du chapiteau avec ses 2 modules nécessite un espace de 30m x 26m avec une pente maxi de 1% et un accès pour une semi-remorque. Si le lieu n'est pas fermé, prévoir des barrières métalliques autour du chapiteau (100m) Prévoir également un branchement électrique (compteur forain) de 63 Amp. (neutre + 3 phases).


Le chapiteau d'intérieur

Cette structure permet de préserver l'esthétique du spectacle dans n'importe quel lieu susceptible de la recevoir (un gymnase, une salle polyvalente..) tout en suggérant d'emblée au spectateur un esprit ludique.
Il s'agit d'une structure métallique légère, autonome, bâchée ou non suivant la nature du spectacle, sans aucun point d'accroche au sol et sans mât central, auto-équipée en lumière.
Ses dimensions : hauteur : 4,80m, diamètre : 10m (réductible selon l'espace proposé)


Structure modulable

Après avoir travaillé et créé pendant 10 ans au Théâtre 32, un théâtre imaginé dans un appartement d'une HLM du quartier du Chemin Bas à Nîmes, nous avons acquis un certain savoir-faire qui nous permet dejouer avec plaisir dans des lieux très petits ou très contraignants. Petit à petit, nous avons expérimenté et inventé toute sorte de dispositifs modulables dans lesquels les spectateurs s'intègrent au plus près de l'histoire et des acteurs.


Lien haut de page

Lien bas de page
Lien haut de page
CONDUITE INTERIEURE - THEATRE ITINERANT